Monsieur Amédée Rogari n’est plus.

Il est parti avec les tout premiers jours de mai. Ancien maire de Bonnes, Amédée Rogari, s’est éteint laissant le souvenir d’un homme travailleur et généreux, toujours prêt à rendre service.
Né le 9 février 1932 dans une famille italienne fuyant le fascisme, il a connu une enfance difficile mais heureuse pendant la guerre. D’un naturel volontaire, il commence une carrière d’instituteur à Paris, mais obtient un diplôme d’ingénieur et sa qualification d’architecte. En 1970, il crée son cabinet ARG, de maîtres d’œuvre architectes à Chauvigny, avec son épouse, également ingénieure. Élu maire de Bonnes de juillet 1972 à mars 1977, il y installe sa famille avec ses cinq enfants en 1974.
En retraite en 1998, il occupe son temps libre par quelques cours à l’université et intervient en tant qu’expert judiciaire honoraire près la cour d’appel. Il met également bénévolement ses compétences à la disposition de l’Association départementale sécheresse 86 (ADS86) en assurant une fonction d’expert conseil. Il s’investit aussi dans le jumelage avec Banfora au Burkina Faso, la présidence de l’Étoile sportive de Bonnes et participe assidûment au Club pétanque amicale bouliste de Chauvigny. Des activités qui lui vaudront la Médaille d’Argent de la Jeunesse et des Sports. Amédée Rogari a été incinéré jeudi 7 mai dans l’intimité familiale.

Source : https://www.lanouvellerepublique.fr/vienne/commune/bonnes/amedee-rogari-n-est-plus

Les commentaires sont fermés.